Canada: Services juridiques en immigration

SERVICES D’IMMIGRATION

VOUS ÊTES PLUS PROCHE QUE VOUS LE PENSEZ.

Down Arrow

C’est quoi votre but au Canada?

Est-ce que vous venez pour étudiez ou travailler? Devenez un résident temporaire. Désirez-vous vivre ici au Canada? Devenez un résident permanent. Vous êtes prêt à ne jamais quitter le Canada? Devenez un citoyen canadien. Est-ce que votre statut a expiré mais vous ne voulez pas retourner à votre pays d’origine? Viser pour un sursis de déportation. Aviez-vous un dossier judiciaire? Voyons comment on surmontera cette barrière à vos projets d’immigration ensemble.

Je le sais que toutes ces démarches ne sont pas évidents. Mais voilà. Faîtes vos projets, et clarifiez vos buts. Je m’occuperai du comment on en arrivera à la réussite. Je me battrai pour le succès de vos projets – avec le moins de stress et le plus doucement et rapidement possible.

Obtenez plus d’informations sur vos options ci-dessous.

Résidence
Temporaire
Résidence
Permanente
Citoyenneté
Canadienne
Sursis de
Déportation
Criminalité /
Immigration
Services
d’entreprise
<

RÉSIDENCETEMPORAIRE

« Je viens pour un temps limité pour un but spécifique. »

Venez-vous au Canada pour un, deux, trois ans, pour un but spécifique? Assurez-vous d’avoir obtenu le bon permis! On peut obtenir un permis temporaire afin de pouvoir :

  • Étudier
  • Travailler
  • Visiter ou transiter

On va maintenant les examiner un après l’autre.

A. Étudier

Il y a plusieurs universités et collèges reconnus à travers le monde au Canada et ils sont prêts à vous recevoir et vous fournir une éducation de la meilleure qualité. La première étape, c’est d’identifier votre but ultime.

Est-ce que vous voulez que vos études deviennent la base sur laquel vous allez faire une demande d’immigration dans le future? Si oui, il va falloir choisir votre programme en fonction, car ce n’est pas tout les programmes qui vont aboutir à ce résultat.

L’autre facteur important, est-ce que vous avez accès à des fonds suffisants? Pour vous assurer un résultat positif, il est necessaire de démontrer au moins 20 000 CAD en fonds, pour payer pour l’école et de votre installation au Canada, ainsi que d’assurer vos dépenses sans travailler pour au moins six (6) mois.

Ça peut prendre du temps pour recevoir un permis de travail pour étudiant et par après un emploi, et vous devrez vivre de vos économies entre temps.

Aussi, recevoir un permis d’études au Québec est un processus à deux étapes. Dès que vous recevez la lettre d’acceptation de votre école, vous devez faire une demande de CAQ et seulement par après vous pouvez faire une demande de permis d’études auprès de l’ambassade desservant votre pays de nationalité.

Il faut alors prévoir plus de temps pour recevoir le CAQ à temps de commencer vos études.

« Vous pouvez commencer le processus lorsque vous avez votre lettre d’acceptation. N’attendez pas à la dernière minute! »

N’oubliez pas, vous pouvez commencer vos démarches aussitôt que vous recevez votre lettre d’acceptation aux études. N’attendez pas, car il y a des délais de traitements, et vous voulez pouvoir commencer vos études à temps!

B. Travailler

Ce n’est pas facile de recevoir la permission de travailler au Canada sur un permis de travail temporaire.

Si votre cas n’est pas un cas d’exception, vous devez identifier un employeur prêt à vous embaucher, ils doivent être en mesure de payer des frais de traitements assez importants, dont vous n’avez pas le droit de payer vous même, et ils doivent être prêt à attendre un minimum de quatre (4) mois avant que vous commenciez.*

Alors, est-ce que vous tombez dans les exceptions?

Il faudra le vérifier cas par cas, et le gouvernement change la loi et la procédure souvent et sans préavis.

Si vous planifiez travailler au Québec, vérifiez si votre emploi fait partis des positions à démarches simplifiés, comme ça, votre employeur n’aura pas à faire de la publicité pour le poste.

La première étape, c’est de faire une demande d’AMT (avis de marché du travail) et si vous postulez au Québec, un CAQ. Lorsque cette étape est complétée, il faut préparer la demande de visa de travail temporaire. Le tout est complex, car vous devriez coordonner avec trois agences gouvernementaux différents avec des attentes différentes.

La plupart des gens sous-estime la complexité d’une demande de permis de travail temporaire avec AMT et donc n’obtiennent pas le résultat recherché. C’est beaucoup plus facile de faire la demande comme il faut la première fois que d’essayer de corriger une demande mal faite.

« Est-ce que vous pouvez risquer votre demande? Soyeux prévoyant : embauchez un professionnel. »

Je travaillerai avec vous et avec votre employeur future pour faciliter votre demande.

*Ces informations ne s’appliquent pas au travailleurs agricoles.

C. Visiter ou transiter

Le gouvernement canadien requiert que les citoyens de plusieurs pays obtiennent un visa pour visiter ou transiter au Canada. Le gouvernement veut s’assurer que :

  1. Vous avez des fonds suffisants pour être ici sans travailler et
  2. Vous allez partir à la fin de votre voyage.

Vous avez l’obligation de prouver ces faits avec de la documentation. Le gouvernement ne vais pas vous donner une chance de parfaire une demande ratée. Ces demandes sont analysés rapidement et donc l’agent d’immigration qui analyse votre cas ne vous contactera pas pour clarifier votre position. Il faut être proactif et capable de répondre à tout les questions que l’agent puisse avoir avant qu’il les pose.

Chaque ambassade est différent et les personnes de certaines nationalités vont devoir faire parvenir des donnés biométriques et-ou des certificats de police et examens médicaux.

Vous allez devoir faire parvenir 3-4 mois de relevé bancaires pour prouver vos fonds. Je recommande fortement de faire parvenir preuve de billet de retour avec la demande. Un refus demeure sur votre dossier permanent d’immigration canadienne, et il vaut mieux de l’éviter, car ceci peut affecter une demande d’immigration ultérieure.

« Demandez un supervisa : le droit de visiter pour un total de dix (10) ans, pour un maximum de deux (2) ans à la fois. »

Si vous êtes le parent ou le grandparent d’un résident permanent ou d’un citoyen canadien, vous pouvez faire la demande pour recevoir un supervisa. Un supervisa vous évite d’être obligé de faire une nouvelle demande à chaque fois que vous voulez visiter votre famille, et il est bon pour une période de dix (10) ans.

Si vous voulez vous éviter de la paperasse à répétition, c’est votre meilleur solution.

FERMER
<

RÉSIDENCEPERMANENTE

« Un résident permanent a tout les droits d’un citoyen sauf le droit de vote. »

Un résident permanent a tout les droits d’un citoyen sauf le droit de vote. Vous pouvez vivre où vous voulez, aller à l’école, travailler et accèder aux services sociaux, tel que le système de santé. Ce n’est pas facile d’obtenir la résidence permanente, mais à la fin de la journée, participer pleinement de la vie canadienne en vaut la peine!

Il y a plusieurs façons de s’y prendre et on va trouver le programme idéale pour vous rendre à vos buts.

A. Parrainage familiale

Félicitations sur vos noces!

Il est maintenant le temps d’octroyer votre époux ou épouse d’un statut au Canada. Le parrainage familiale est la façon la plus sûr d’obtenir le statut de résidence permanente. Votre époux ou épouse peut faire la demande de son pays d’origine ou de l’intérieur du Canada, le processus est très similaire d’un part ou d’autre.

Félicitations sur la naissance de votre enfant!

Ils ne sont pas né au Canada? Vous pouvez les parrainer ou tout simplement les enregistrer, dépendant si vous aviez votre statut au moment de leur naissance et qu’ils sont légalement considérés des enfants à charge.

Vous voulez parrainer vos parents?

Je vais être honête. Il y a très peu de places par année dédiée pour le parrainage des parents et les temps d’attentes sont très longues, et peuvent aller jusqu’à dix (10) ans dependant de l’ambassade traitant, mais on peut toujours en regarder la possibilité. Toutefois, je recommenderai de voir au supervisa en tant qu’alternatif dans la section des résidences temporaires, étant donné que les conditions sont beaucoup plus facile à combler et les temps d’attentes sont très courts.

Malheureusement, on ne peut pas parrainer certains membres de la famille sans grandes difficultés et incertitudes.

Si vous voulez parrainer quelqu’un qui n’est pas un époux, un parent ou un enfant, le parrainage familiale n’est pas une option facile. Vous pouvez demander une dispense humanitaire du gouvernement pour une autre personne de votre famille, mais c’est octroyé en circonstances spéciales seulement. Je ne dis pas qu’il n’y a aucun espoir, mais il n’y a pas de garantie de succès, car la demande sera traitée de façon discrétionnaire et il faut être réaliste.

On peut en discuter plus longuement en consultation.

B. Programme d’immigration économique québecois

La province du Québec a son propre programme d’immigration économique qui est séparé de celui qui gère le reste du pays, l’Express Entry. Possiblement vous vous qualifiez au Québec tandis que vous n’étiez pas éligible dans le programme Express Entry!

« Le Québec a son propre programme d’immigration économique qui differt du reste du pays. »

Le programme est a deux vitesses : la voie rapide et l’évaluation à base de points.

La voie rapide s’applique si vous aviez matriculé d’un programme scolaire qualifiant ou si vous avez occupé un emploi qualifiant à temps plein pendant une année complète et votre permis de travail est toujours valide.

Le programme à base de points s’évalue sur votre âge, votre éducation, votre expérience de travail, vos capacités linguistiques en français et en anglais, etc. Si vous aviez assez de points, vous pouvez faire déposer votre demande.

Le point faible de ce programme c’est que le temps d’attente est très long.

De toute façon, commencez par vous faire évalué dès aujoud’hui.

C. L’immigration économique pan-Canadienne (Express Entry)

Ailleurs au Canada, le programme d’immigration économique est géré par le gouvernement fédéral et le programme « Express Entry » a remplacé le programme d’Exprérience Canadienne et le programme de travailleurs qualifiés, ainsi que le programme des métiers utiles.

Le programme fonctionne comme une site de rencontre : vous remplissez votre profile et le gouvernement vous sélectionne pour déposer une demande de résidence permanente. Le modèle nous parvient de la Nouvelle Zélande et a débuté en janvier 2015.

« Le programme « Express Entry » a débuté aussi récemment qu’en janvier 2015. »

Si vous n’êtes pas selectionné à l’intérieur d’une année, vous devriez refaire votre profil.

Gardez en tête : Une bonne façon d’augmenter votre score est d’obtenir une offre d’emploi qualifiant. Je recommande de garder les yeux ouverts pour ces genres d’occasions.

FERMER
<

CITOYENNETÉCANDIENNE

« Vous êtes prêt à devenir un citoyen….du moins, vous le croyez! Vous aviez toutefois oublié quelque chose… »

Vous étiez un résident permanent depuis au moins quatre (4) ans et vous êtes prêt à passer à la prochaine étape et de devenir un citoyen canadien. Vous avez minutieusement calculé toutes les journées que vous aviez passé à l’extérieur et vous avez passé votre examen de compétence linguistique.

Mais qu’est-ce que j’ai reçu par la poste? Un questionnaire de résidence? Comment suis-je supposé de remplir ce formulaire en trente (30) jours et de faire parvenir tous ces documents! Pourquoi ça, je dois rencontrer un juge de citoyenneté!?!

Si ces phrases vous apprennent du nouveau sur la procédure de demande de citoyenneté, rencontrez un avocat AVANT de déposer votre demande.

« Jouer la prudence. Rencontrez un avocat avant de déposer votre demande de citoyenneté. »

Même si les demandes de citoyenneté sont assez simples et clairs, il peut y avoir certains pépins et certaines surprises en cour de route, et vous devez être préparé. Les enjeux sont importants et les conséquences d’une erreur peuvent être très graves.

Soyez informé avant de passer à l’avant et rencontrez un avocat.

FERMER
<

SURSIS DEDÉPORTATION

« C’est fini, votre statut au Canada est expiré. Vous voulez rester mais vous n’avez plus d’idées comment faire. »

Vous n’avez plus de statut au Canada et vous ne savez plus quoi faire. Les services frontaliers vous ont contacté et vous êtes en panique.

La première étape c’est de se calmer. La deuxième, c’est de m’appeler.

Vous devez agir au plus vite possible, et de vous faire représenter au plus tôt, pour que vous puissiez formuler un plan d’action et éviter le pire : la déportation.

Dépendant de votre situation, il se peut qu’on n’évitera pas la déportation. Mais même dans ce cas, il est mieux que vous ayez un avocat pour vous accompagner, pour vous aider avec les enjeux légales de votre situation.

« La déportation n’est pas la fin du rêve. Préparons pour votre retour au Canada. »

Avoir quelqu’un à vos côtés vous permettra de formuler un plan de retour et vous permet de commencer dès maintenant de revenir après votre départ. Il y a souvent des façons clairs qui se présentent pour s’assurer que la prochaine fois, vous revenez en tant que résident permanent.

Dans le meilleur des cas, on ne vous a pas encore contactés. Si vous êtes hors statut et vous avez une mesure de renvoi émis contre vous, et vous ne voulez pas partir, contactez-moi immédiatement! Le moment du dépôt d’une demande peut être déterminatif sur le résultat. C’est extrêmement important que vous agissez rapidement.

Il y a des moyens pour rémédier à votre situation, mais agissez sans délais. Si la machine qui existe pour vous déporter se met en branle et vous n’avez pas agi, il sera possiblement trop tard pour vous aider.

FERMER
<

IMMIGRATION ET CRIMINALITÉ

« L’offense le plus minime peut vous causer des problèmes pour rentrer au pays. »

Il y a plusieurs manières que la criminalité et l’immigration se croisent.

l se peut qu’une accusation de conduite sous l’influence de l’alcool vous préviens de venir pour une rencontre d’affaires au Canada. Peut-être votre époux ou votre parrain ont un dossier judiciaire qui les rends non éligibles pour vous parrainer ou vous visiter. Il est possible que vous êtes arrêtés à la frontière pour la première fois, même si vous l’avez souvent traverser et on vous reproche une indiscrétion de jeunesse.

Ça se peut que votre dossier judiciaire est plus sérieux.

« On va s’en occuper. »

Dépendant de la situation, on peut faire une demande de résidence temporaire, réhabilitation pour fins d’immigration, une demande de suppression de dossier judiciaire ou une demande de dispense humanitaire. Il y a plusieurs façons d’arriver à surmonter votre dossier.

Je ne suis pas ici pour vous juger. Je suis ici pour vous aider à atteindre vos buts et ensemble, on trouvera la meilleure solution qui s’applique à votre situation.

Contactez moi pour qu’on établisse le plan d’attaque!

FERMER
<

SERVICES D’ENTREPRISE

« L’immigration peut prendre becacoup de temps pour votre département de ressources humaines. »

L’immigration des travailleurs ou visiteurs d’affaires n’est pas chose facile. Votre département des ressources humaines en ait à leur limite avec ce genre de dossier.

Il y a toujours des changements dans les règlements, et des obligations continus à remplir. Qu’il s’agisse de faire venir un groupe de travailleurs pour un entraînement, ou un cadre du bureau international pour transfert, ou que vous voulez gardez votre super employé ici en PVT de façon permanente, je peux vous aider.

Ensemble, nous pouvons…

  • Faire des demandes d’Avis de marché du travail, les CAQs et les permis fédéraux nécessaires;
  • Rechercher les exemptions aux Avis de marché qui sont spécifiques à votre industrie ou autorisé par traité international;
  • Créer un calendrier des échéanciers pour tous vos employés sur permis de travail temporaire afin d’éviter des arrêts de travail due à l’octroi des visas;
  • Assister vos employés à devenir résidents permanents ou citoyens;
  • Gérer les inadmissibilités de vos employés, tels que les casiers judiciaires;
  • Assister à la préparation de votre employé lorsqu’on traverse les frontières internationaux;
  • S’assurer que les obligations gouvernementaux allant vers l’avant sont claires et qu’ils seront remplis par l’entreprise.
« Découvrons de quoi votre entreprise a besoin. »

J’ai des options compétitives, allant de taux horaires préférentiels à un système de provision mensuel stable, tout dépendant de votre volume de travail et de vos besoins.

Organisons une réunion pour discuter de la meilleure option pour votre entreprise.

CLOSE